L’acidité, l’alcool et l’importance des tanins font l’équilibre du vin. Un vin jeune peut être marqué par une acidité forte ou encore des tanins vifs.

 Il est alors judicieux d’utiliser la carafe car elle permet d’oxygéner le vin et de calmer la fougue de la jeunesse ! Le passage en carafe permet au vin de respirer, de s’exprimer et de libérer tous ses arômes.

 Contrairement aux idées reçues, le carafage ne se limite pas aux vins rouges. Les jeunes vins blancs tirent également profit de cette opération : des arômes exaltés et une complexité améliorée.

  Cependant, tous les vins jeunes ne supportent pas une oxygénation brutale. C’est le cas du Pinot Noir sur des appellations génériques ou encore du Chasselas où la mise en carafe n’apporte rien de plus au vin.