Lorsqu’on a enfant et travail sous le même toit, il y a des jours où vous avez peu de temps pour cuisiner. Et pourtant, on a le droit de se préparer soi-même quelque chose de délicieux ! Donc un plat simple et savoureux qui se cuisine en une dizaine de minutes doit être trouvé. Les produits nécessaires ne devraient jamais manquer dans notre garde-manger et, respectivement, devraient idéalement être même toujours à portée de main.

Dix ingrédients à maximum dix francs.

1. Spaghettini (p. exemple n.3 de Barilla) 

2. Ail (frais ou séché)

3. Sardines de Sardaigne à l’huile d’olive (boîte de conserve)

4. Anchois (emballage en verre)

5. Lime ou citron (frais ou concentré)

6. Purée de tomate

7. Herbes italiennes (idéalement fraîches)  

8. Anis vert

9. Peperoncino (poivrons secs)

10. Câpres

Préparation en dix minutes.

La préparation est simple, le timing des opérations, cependant, est essentiel à la réussite.

Il faut régler deux plaques à chauffer à température maximum. Sur une des plaques, mettre une casserole avec couvercle remplie d'eau, et sur l’autre une poêle à frire. Ouvrez une boîte de sardines (1 ').

sardine

Hacher grossièrement une ou deux gousses d’ail et les mettre dans la poêle à frire chaude avec les sardines de la boîte de conserve (et aussi l’huile de la boîte de conserve), ajouter immédiatement 10 filets d'anchois et juste après, arroser le poisson avec 3-4 jet de jus de citron ou de lime (3 ').

sardine2

Réduire la température de la poêle à frire. Verser un demi-tube de purée de tomate, mélanger rapidement. Ensuite mettre une grosse poignée d’herbes italiennes, de câpres, et un peu d’anis (Anice Verde), ainsi que plus ou moins de piments secs (Peperoncini), selon votre degré de tolérance aux épices (5’).

pasta2

Maintenant l’eau bout après environ 5 minutes. Mettre les Spaghettini et le sel dans l’eau. Regardez votre montre : 5 minutes chrono !

Il faut encore jeter une louche d’eau des pates dans la sauce, afin que celle-ci ne s’épaississe pas trop vite, puis remuer une fois (6’). Mettre à feu doux, afin que la sauce puisse continuer à cuire lentement.

Sauce1

  sauce 2

Avant de servir, il reste juste assez de temps pour a) dresser la table et b) ouvrir une bouteille de vin. Le choix se porte logiquement sur le Carandelle Maremma 2013 de la Podere San Cristoforo.

 

Le Sangiovese se marie en général à merveille avec le poisson.

Vin rouge et poisson ? Beaucoup d‘internautes se posent la question. Oui ! Les vins rouges à base de Sangiovese – pour autant que les tannins ne soient pas trop extraits - vont généralement très bien avec les plats à base de poisson, car l’acidité tranchante du cépage Sangiovese confère au vin une fraîcheur juteuse. Et justement cette fraîcheur fait du Carandelle le vin rouge idéal pour notre plat de pâtes sur une base de poisson.

Après 5 minutes, sortir les pâtes de l’eau et asperger d’une tombée d’huile d’olive. Verser la sauce par-dessus. Ajouter quelques herbes fraîches pour la décoration et servir. Basta ! Pasta !

Dressage

Dressage

Carandelle

Carandelle Maremma 2016 de la Podere San Cristoforo

La Podere San Cristoforo est à peu près située aussi près de la mer que le temps nécessaire à la préparation de ce plat de pâtes, c’est-à-dire 10-15 minutes. Les produits à base de poisson sont très communs dans la région de la Maremma (encore qu’il soit aussi possible là-bas de craquer pour un bon steack).

La maison Gazzar importe les vins de la Podere San Cristoforo en Suisse, et ce, depuis plusieurs années, ce qui nous permet d’observer exactement le développement de cette propriété. Lorenzo Zonin en est le propriétaire et le vinificateur. Ce dernier adopte les principes de la biodynamie. Les raisins sont vendangés de nuit, afin que ceux-ci arrivent frais à la cave (il y a d’ailleurs une très intéressante vidéo sur les vendanges ici).

Les vignes du Carandelle ont maintenant gagné en maturité et le vin du millésime 2013 a donc gagné en profondeur et en complexité, par rapport aux millésimes précédents. Nous notons : 

Verre

Couleur rubis pourpre, avec des touches violacées. Le nez est intense, avec des notes fruitées soutenues de cerises rouges, de framboise et de mûres avec des senteurs qui rappellent la cire d’abeille, le jeune cuir et la mousse. Bonne complexité.

En bouche, l’attaque s’ouvre sur des fruits rouges, puis à nouveau sur de la framboise, de la myrtille, des notes épicées, et même d’ananas fraîchement découpé. La corpulence et légère à moyenne avec une structure très équilibrée. Le vin a des tannins marqués, mais en même temps très intégrés dans la structure, avec une belle acidité vivifiante. Il séduit par son excellent équilibre et son élégance. En finale, il tire sa révérence comme il a commencé ; harmonieusement avec des cerises rouges. De l’harmonie de A à Z.

Ce vin a, comparativement aux anciens millésimes, gagné en complexité, en finesse et en caractère. Le Carandelle est à un haut niveau un excellent accompagnement à table pour tous les jours. 

Table Carandelle

J’aimerais découvrir les vins de Maremma de la Podere San Cristoforo !