Vins de Suisse

Les vins suisses sont produits sur un territoire alpin (60%), avec des paysages particulièrement tourmentés, escarpés et situés en altitude (jusqu’à 1100m en Valais). Souvent enneigé, ayant à faire face à une moyenne de températures assez basse, le terroir suisse possède des spécificités à nul autre pareil. Les techniques de viticulture et de vendanges ont été ingénieusement inventées il y a plusieurs siècles et se perpétuent de père en fils et de génération en génération.

Aucun produit ne correspond à la sélection.

Produits dans six régions bien distinctes, les vins suisses sont très variés : allant du cœur des Alpes avec le Valais, au bord du lac Léman avec le canton de Vaud, avec des vins suisses alémaniques bien distincts, le canton de Genève, le Tessin regardant l’Italie au sud des Alpes et enfin la région des trois lacs dans le Jura.

Les vins suisses : l'expression d'un terroir magnifique

Environ 240 cépages différents sont recensés parmi les vins suisses ! Bien entendu, quatre cépages sont les plus courants : Le Pinot Noir, le Chasselas (Fendant en Valais), le Gamay et le Merlot, représentants ensemble 72 % des plants de vigne. Bien entendu, ce sont les cépages indigènes qui font la spécificité des vins suisses, tels le Gamaret, l’Humagne, le Cornalin le Garanoir pour les rouges et le Chasselas, la (petite) Arvine et l’Amigne pour les blancs. Les cépages universels permettent aux vignerons suisses de positionner leurs vins parmi les autres, démontrant ainsi leur savoir-faire.

Seuls 1% de la production de vins suisses est exportée et les Suisses sont parmi les plus gros importateurs de vin étranger, faisant d’eux des consommateurs importants, avec 85 millions de litres par an ! Enfin, bien que petit, le marché suisse regorge de belles découvertes. Part importante de la culture, de la société et de l’Histoire, le vin suisse est dégusté et apprécié par de plus en plus de connaisseurs et un véritable bond qualitatif a été effectué.