Nos vins

Le vignoble de l’appellation Châteauneuf-du-Pape s'étend principalement sur la commune de Châteauneuf-du-Pape mais englobe aussi les 4 communes avoisinantes (Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues).

Délimitée par Avignon et Orange, l’appellation Châteauneuf-du-Pape produit 100'000 hl par an pour à peine 3000 ha. Extrêmement réputée pour ses vins rouges (93%) autant que pour les blancs, le titre d’AOC lui fut accordé parmi les premières en 1936 (sous la pression du baron Leroy, propriétaire du château Fortia à Châteauneuf-du-Pape).

C’est à l’époque des premiers papes que l’histoire de ce vignoble débute vraiment : en 1157 déjà, Geoffroy, évêque d’Avignon, plante et cultive de ses propres mains son vignoble au sein de ses terres. Avec Jean XXII, un premier château sera construit et la dénomination de « Vin du Pape » s’installera, se transformant par la suite en Châteauneuf-du-Pape. La variété caractéristique de ce vignoble le sauvera du phylloxéra en 1866. Cette même année, les 13 cépages qui définissent les Châteauneuf-du-Pape sont désignés : Grenache (Noir, Gris, Blanc), Syrah, Mourvèdre, Vaccarèse, Bourboulenc, Roussanne, Cinsault, Counoise, Muscardin, Clairette (Blanche, Rose), Picardan, Picpoul (Blanc, Gris, Noir) et Terret noir.

Dans la vallée du Rhône, c’est la région la plus sèche et parmi les plus ensoleillées (2800 jours). Avec un vent Mistral particulièrement tenace et afin d’éviter les brûlures du soleil, la vigne est taillée en gobelets (sauf pour la Syrah).

3 types de sols sont présents dans l’appellation Châteauneuf-du-Pape : le fond est formé de dépôts de calcaires urgoniens, très blancs et lisses, puis viennent les sables et les argiles rouges. Enfin, des galets roulés formés par le Rhône sont visibles en surface.

Parmi les 13 vins constituant la diversité des Châteauneuf-du-Pape, les vignerons sont libres de choisir leur propre assemblage, afin de créer leur vin.

Le Grenache et le Cinsault vont amener chaleur et douceur, le Mourvèdre et la Syrah fraîcheur, structure et couleur. Les vins rouges sont fort complexes, charpentés et puissants. Leur structure les rend équilibrés, amples en bouche avec des notes de sous-bois. Allant des fruits mûrs aux champignons, truffes et épices, la palette d’arômes est largement exploitée. Les meilleurs millésimes peuvent être dégustés grâce à leur capacité de garde sur plusieurs décennies.

Les blancs, à la robe dorée, sont moelleux, évitant toute acidité. Les notes de fruits (agrumes, abricot, poire) et de fleurs, accompagnées de miel subtil et de notes boisées, s’accentuant avec les années. Le vin « Clos des Papes 2005 » a même été proclamé « meilleur vin du monde » lors d’une dégustation organisée aux Etats-Unis en 2007.

Le boeuf en daube, de même que les steaks au poivre, civets de lièvre, côtes de veau aux girolles et tout plat relié aux champignons se marient à merveille avec les vins de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

4 produit(s)

4 produit(s)