Vins du Canton de Vaud

Le vignoble vaudois est spectaculairement bordé d’un côté par le lac Léman, de l’autre par les montagnes. Célébrées par l’UNESCO en tant que patrimoine mondial depuis 2007, les vignes vaudoises sont construites en terrasses depuis les moines cisterciens du XIIème siècle, soutenues par 400 km de murets. En y flânant, on a le souffle coupé devant tant de beauté…

Produits 1 à 10 sur 12

  1. 1
  2. 2

Produits 1 à 10 sur 12

  1. 1
  2. 2

Relativement morcelé, le vignoble vaudois est cependant fortement composé de Chasselas (Fendant). Cépage emblématique vaudois, ce dernier offre des vins secs et minéraux, possédant les caractéristiques de son terroir.

 L’appellation Lavaux est la plus prestigieuse des vins vaudois parmi les huit que sont le Chablais, le Lavaux, le Dézaley Grand Cru, le Calamin Grand Cru, La Côte, les Côtes-de-l’Orbe, Bonvillars et Vully. Ses pentes étant inclinées de façon extrême (entre 13 et 43% !), le premier évêque de Lausanne eut la brillante idée d’y planter de la vigne. Depuis huit siècles, un micro-climat unique y est observé, surnommé « le phénomène des trois soleils » : la réverbération du soleil sur les murs, sur le lac et les rayons du soleil lui-même ciblent les raisins de trois directions, favorisant une maturation inattendue sous de telles latitudes.

Les vins vaudois sont le symbole d’évènements socio-culturels, tels la Fête des Vignerons, tous les 25 ans. Ils apportent joie et bonne entente et sont le socle du patrimoine régional, ainsi que l’identité commune à une histoire et à un destin.

Quoi de plus parfait à l’apéritif qu’un excellent Saint-Saphorin accompagnant des flûtes au beurre de chez nous ou un morceau de tomme fraîche ?