Plus de 20 ans d’expérience à votre service

Votre panier est vide.

Sous total: Fr. 0.00
  

Italie

De nos jours, les vins italiens représentent la plus grosse production mondiale. Ceci concernant la quantité, mais moins la qualité. En effet, malgré une première législation de 1963 réglementant les appellations, les rares grands crus italiens n’arrivaient pas à se démarquer parmi les millions de litres de Chianti produit à l’échelle nationale. En 1992, la loi Goria fut votée suite à une chute vertigineuse de la consommation de vins en Italie dans le but d’améliorer la réglementation des milliers de vins.

UN PEU D’HISTOIRE

A l’origine, ce sont vraisemblablement les Etrusques qui plantèrent les premiers ceps de vigne dans la botte italienne. Les Grecs modifièrent l'encépagement, l’améliorant probablement, surnommant ces terres "Oenotria" : pays du vin. Lorsque l’empire romain se fut imposé comme hégémonie autour de la Méditerranéen, le vin faisait partie du quotidien des citoyens romains et certains étaient reconnus comme excellant par rapport à d’autres. L’une des traces laissée par cet empire au sein de toute l’Europe est d’ailleurs les nombreux vignobles qu’ils implantèrent, ainsi que leur savoir-faire en matière d’encépagement.

 

CLIMAT

Le climat méditerranéen, chaud et sec, permet à la culture de la vigne de s’épanouir partout en Italie. Seul en Sicile, la pluie venant à manquer, les ceps peuvent souffrir de stress hydrique.

 

CEPAGES

Plus d’un millier de cépages existe en Italie. La plupart étant locaux, certains créent des vins modestes, d’autres de grands crus. En Italie du nord, la mode de cultiver des cépages internationaux comme le Chardonnay, le Cabernet, le Merlot et le Riesling s’est imposée.

 

SYSTEME D’APPELLATION

La première codification de 1963, créant les D.O.C. (Denominazione di Crigine Controllata) et les D.O.C.G. (Denominazione di Crigine Controllata e garantita), plutôt que de réglementer les conditions et les zones de production, les exigences d’encépagement et de vinification, n’a fait que favoriser la production de masse. Les grands crus étant parfois assimilés à des vins de table, la situation devait changer et en 1992, grâce à la loi Goria, une nouvelle appellation I.G.T. (Indicazioni Geografiche Tipiche) fut mise en place. Elle n’eut pas les résultats escomptés et aujourd’hui, la situation peut se résumer à 5 catégories : Vino di Tavola, Vino Tipico, D.O.C (assimilables aux AOC françaises ; il existe plus de 300 crus environ) , D.O.C.G. et I.G.T.

 

 

TYPES DE VINS

Vins rouges

Les vins rouges d'Italie les plus connus, comme le Barbaresco ou le Barolo, se trouvent bien sûr dans la région du Piémont (qui possède 9 crus D.O.C.G.). Le Barolo, tannique, est reconnaissable à ses arômes de cacao et d'épices. La Toscane possède également de bons vins rouges, dont la D.O.C. Brunello di Montalcino (et ses « Super Toscans »). Ce dernier est puissant et complexe. Le Chianti reste évidement le vin rouge le plus connu d’Italie, mais sa qualité est malheureusement aléatoire. Au sud, Les Pouilles proposent de bons vins, dont le Salice Salentino. Les vins italiens sont en général puissants et se gardent bien. Ils s’accordent avec l'osso bucco milanaise ou le saltimbocca, qui sont des plats avec du caractère.

Les vins blancs secs (Vino Blanco)

Le Soave produit en Vénétie est un vin très sec et est la star des vins blancs. Pas particulièrement aromatique, il plaît aux Italiens. Le Frascati du Latium et l'Albana di Romagna de l’Emilie-Romagne, ainsi que le Greco di Tufo de la région de Campanie sont des vins notables, originaux, dont le dernier a un nez typique et citronné. La particularité des vins blancs italiens est d’être secs, faciles à boire, désaltérants. S'accordant avec des plats comme les scampi fritti.

 

Les VDN et VDL (Moscatel, Marsala)

L'Italie apprécie les muscats, dont le muscat d'Alexandrie. Le moscato di pantelleria de Sicile, est certainement le plus connu de tous. Le Marsala, également produit en Sicile est un vin doux naturel rouge. Bien qu’affectionné des Italiens, ces vins doux sont de qualité diverses et ils semblent être plus boudés ces dernières années. Il y a aussi la vinification selon le passerillage (séchage des raisins sur de la paille), dont le Vin Santo de Toscane en est le produit par excellence.

 

Les vins mousseux (Vino Spumante)

Plus d’une centaine d'appellation de vins mousseux sont recensés, mais la plupart n’arrivent pas à la qualité d’un Champagne ou d’un Crémant, ayant été fabriqués selon la méthode de la cuve close. La D.O.C.  Asti est l’un des Vino Spumante les plus connus. Servis en compagnie de desserts comme le Tiramisu. A noter que seule l'appellation Franciacorta a été désignée D.O.C.G. en vins mousseux du fait qu’elle assemble du Chardonnay, du Pinot Blanc et du Pinot Noir dans son élaboration.

Produits 1 à 10 sur 27

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Produits 1 à 10 sur 27

  1. 1
  2. 2
  3. 3