Vins de Rioja

Avec les vins du Priorat et du Ribera del Duero, ceux du Rioja sont les stars espagnoles que le monde entier recherche. L’appellation Rioja DOCa (Denominacion de Origen Calificada) – seulement accordée au Priorat également - est la plus ancienne d’Espagne et la plus stricte aussi.

1 produit(s)

1 produit(s)

Les cépages cultivés sont examinés, les rendements les plus bas, les processus de vinification et d’embouteillage sont surveillés. Le vin de la Rioja y est produit depuis des siècles mais cette petite région a connu un véritable essor suite à l’installation de Bordelais dans le Rioja et au développement de l’élevage en barriques (en chêne français et américain), ainsi qu’à la construction de caves « à la française ».

Les vins du Rioja, définis par une maxime accrocheuse, « Sache qui tu es », incarnent les valeurs de l’Espagne centrale, profonde et conservatrice. Les « Bodegas », anciennes maisons de négoce assemblant les différents cépages, sont le symbole de la Rioja et de ses traditions tout en regardant vers l’avenir grâce aux technologies avant-gardistes. La Rioja est à cheval sur trois régions : Navarre, Castilla y Léon et le Pays Basque, rassemblant 63000 hectares. Traversé par la rivière l’Ebre qui le sépare entre la Rioja Alavesa, la Alta et la Baja. Le nom de l’appellation provient d’ailleurs d’un affluent de l’Ebre, le Rio Oja. Les climats et les sols de ces trois sous-régions sont très différents, permettant de produire des styles aussi variés que leur terroir. Passant d’un climat océanique (Alavesa) à méditerranéen (Alta et surtout Baja), certains vignobles sont plantés sur des versants escarpés sur de toutes petites parcelles d’altitude, d’autres dans des plaines alluvionnaires et des glacis. Les premiers iront creuser la terre, apportant bien plus de complexité au vin, de la longueur et un potentiel de garde. Les seconds seront à boire jeunes, plus faciles d’accès. Plus les terrasses seront anciennes, de sol argilo-calcaire rougeâtre, plus le terroir sera sec, peu profond et pierreux, forçant les vignes à rechercher les nutriments et l’humidité et accentuant la complexité de leurs vins.

65 à 70 % du vignoble est composé de cépage Tempranillo, dont l’élégance et l’équilibre procure la force aux meilleurs Rioja et que les nouveaux vignerons apprécient pour sa fidélité au terroir. Viennent ensuite des cépages tels que la Garnacha, la Carignena, le Graciano et le Mazuelo. Les vins disignés par la dénomination Reservas sont élevés une année en barriques de chêne, puis encore deux ans en fûts. Les Gran Reservas ne sortent que les années exceptionnelles.

Autant les blancs de la Rioja sont légers, pétillants et frais, grâce aux cépages Vuira, Malvaisa et Garnacha Blanca, autant les rouges – bien entendu fort différents selon leur terroir – ont une très faible teneur en acidité, ont du velouté dans leurs tannins et peu de fruité par rapport à la rondeur et à l’arôme de vanille qui s’en dégage. D’où la qualification de flamboyant souvent associé au Rioja. La finesse et l’éclat des vins en ont fait un véritable joyau espagnol.