Les vins d’appellation d’origine de la Provence sont divisés en trois : Côtes de Provence (73%), Coteaux d’Aix-en-Provence (17%) et Coteaux varois (10%). Le 89% des vins produits est rosé et le vignoble est réparti sur les départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes.

Il est presque possible d’affirmer qu’aux origines le vin était rosé ! En effet, les Grecs (les Phocéens plus exactement), importent leur « vin clair » sur le pourtour de la Méditerranée et à Marseille. Leur méthode de vinification ignorant la macération qui donne la couleur rouge au vin, la Provence cultive ainsi depuis 2600 ans la vigne en produisant du rosé essentiellement.

Entre la mer et les Alpes, le vignoble provençal est unique au monde grâce au soleil inondant les grappes et au vent sec les rafraîchissant et les assainissant. Le sol est, au Nord plus calcaire, avec sa garrigue, alors qu’au Sud, il est plus cristallin et le maquis est roi. Ces deux types de végétation n’embarrassent pas la terre de humus et d’humidité, permettant au terroir de la vigne d’être pauvre, mais parfaitement drainé.

Les cépages des appellations Provence sont très nombreux : plus d’une douzaine, dont certains se retrouvent dans tous les assemblages, alors que d’autres seront spécifiques aux régions.

Les plus connus sont le Grenache, le Cinsault, le Mourvèdre, la Syrah, le Carignan.

Bandol est considéré comme le meilleur vignoble de Provence, produisant des rouges puissants et exclusifs. Son village, La Cadière d’Azur permet d’admirer des vignes à perte de vue.

Le rosé de Provence est réputé pour sa facilité, sa fraîcheur, son fruité et ses belles soirées conviviales. Des notes de pomelo, de pêche, de melon, de mangue, de mandarine et de groseille lui sont associées. Sa consommation a triplé en 25 ans. En France, sur 3 bouteilles vendues, 1 est rosée. Dans le monde le nombre de ses consommateurs est estimé à 36 millions de personnes. Associé à une cuisine fusion, décomplexée des codes stricts culinaires, le rosé de Provence se marie avec une salade de homard, une côte de veau en croûte de noisette, une terrine de chèvre fais ou une poêlée de Saint-Jacques.

3 produit(s)

3 produit(s)