Nos vins

Pomerol est située entre Libourne et Saint-Emilion, à 30 kms à l’Est de la ville de Bordeaux. Il s'agit d’une des appellations les plus prestigieuses de France . Au confluent de l’Isle et de la Dordogne, le port de Libourne est un carrefour au centre de l’Europe. Cette situation géographique exceptionnelle contribue grandement à l’essor de l’économie bordelaise.

 

Au milieu du 18ème siècle, commence à se dessiner le visage moderne de l’appellation Pomerol, telle que nous la connaissons maintenant. Depuis, la viticulture de cette région n’a cessé de connaître un essor grandissant. Au cours du 19ème siècle, les navires étrangers, amateurs et acheteurs de ses crus ont permis de répandre outre-mer la renommée de Pomerol. Aujourd’hui ses vins sont de plus en plus recherchés par les gastronomes du monde entier.

 

D’une petite taille, le vignoble de l’appellation Pomerol est morcelé, la plupart des propriétés ne dépassent pas quelques hectares, pour une moyenne d’environ 4 hectares. Les vins de Pomerol sont rares, difficiles à se procurer, mais d’une qualité profonde nous livrant des moments d’exception.

 

Le cépage prépondérant est assurément le Merlot (80%), le Cabernet Franc prend la deuxième place avec 10% et le reste est réparti entre le Cabernet Sauvignon et le Malbec. A grande dominante de Merlot, les vins sont veloutés et fruités dans leur jeunesse, avant de se fondre dans des tonalités nobles telle que la truffe noire au vieillissement.

En bouche, les vins de l’appellation Pomerol allient finesse et intensité, avec de la chair et de l’ampleur. Leur texture souple, charnue et veloutée masque une grande puissance tannique. Ce sont des vins opulents et sensuels qui peuvent se savourer jeunes mais qui peuvent aussi se conserver et acquérir une plus grande maturité et de la puissance.

l’appellation Pomerol est célèbre pour le fameux Petrus, célèbre premier grand cru, l’un des plus rares et des plus chers au monde. Contrairement aux Graves et à Saint-Emilion, l’appellation Pomerol n’a pas été incluse dans la classification de 1855, mais sa réputation n’en est pas moins bonne. Elle produit chaque année 31'000 hl de vins rouges sur 770 ha.

 

Au début du XXème, la propriété Petrus (peut-être appelée ainsi en référence à Saint-Pierre) est achetée par Monsieur Sabin-Douarre, ancien régisseur, qui crée alors la "Société Civile du Château Petrus". En 1925, la propriété passe aux mains de Madame  Edouard Loubat. Le mythe de Petrus peut commencer lorsque dès 1945, Madame Loubat comprend que sur un terroir froid comme celui sur lequel sont plantées les pieds de vigne Merlot de la propriété, il faut vendanger plus tard afin d’obtenir une maturité optimale. Les vins progressent alors de façon spectaculaire. En 1953, la présence de Pétrus et de sa propriétaire au couronnement de la future reine Elisabeth d’Angleterre consacre ce Pomerol Outre-Manche. Grâce au rachat de 5 ha au château Gazin dans les années 1960, Pétrus compte 11,5 ha exceptionnellement situés sur une boutonnière d’argiles noires gonflantes reposant sur un lit de crasse de fer, au centre du plateau. En 1964, l’arrivée d’un jeune œnologue Jean-Claude Berrouet, reconnu à sa juste valeur par la famille Moueix, permet au cru de s’affirmer réellement sur la scène mondiale. En 2008, son fils Olivier lui succède avec succès.

Les raisins de Petrus sont vendangés à maturité optimale en deux après-midis après évaporation des rosées matinales. Après tri optique, extraction douce et pressage, la fermentation est conduite en cuves béton thermorégulées. Le vin est élaboré à partir de Merlot uniquement, les pieds de Cabernet Franc ayant été arrachés après les vendanges de 2010. Caractérisé par une couleur intense, un nez complexe et puissant, un fruit particulièrement opulent, il est le symbole d’une grande élégance. Il est possible de le conserver 25 ans, voire plus dans les grandes années. La production annuelle est d’environ 30.000 bouteilles. Son prix, atteignant plusieurs milliers de Francs, en fait un vin mythique, à tout point de vue exceptionnel et hors d’atteinte.

Fait amusant : Le cru Petrus est l’un des seuls à ne pas être gratifié de l’usuelle dénomination de Château, car il n'y a aucun établissement sur le domaine ! Un chai, reconstitué récemment, marque simplement la présence du cru de Pétrus.

Produits 1 à 10 sur 17

  1. 1
  2. 2

Produits 1 à 10 sur 17

  1. 1
  2. 2