Nos vins

Regroupant les communes de Saint-Saphorin, de Rivaz, de Chexbres, de Puidoux et de Chardonne (147 ha), l’ensemble de ces vignobles peuvent bénéficier de l'appellation d'origine St-Saphorin. Plantés sur des coteaux inclinés de façon vertigineuse, les vins de cette appellation sont élégants et ont un caractère fruité et corsé. Les vignerons cultivent la vigne dans le respect des traditions, utilisant les techniques modernes, alliées à un savoir-faire ancestral, perpétuant les spécificités du vin.

La géologie nous montre qu’en l'an 563, le mont Tauredunum, proche des Dents du Midi, s'est affaissé. Un raz de marée en a découlé sur le Léman, noyant toute la côte riveraine. Les survivants sont ensuite monté sur les hauteurs afin de se mettre à l’abri, d’où le village de Saint-Saphorin, datant de l’époque romaine.

 

Plantées en banquettes et non dans la pente, les ceps de vigne respectent les courbes de niveau afin d’empêcher l’érosion. L’harmonie du relief de Lavaux s’offre à la vue. Le sol des vins de l’appellation Lavaux est de composition morainique, fait d’argile, de calcaire et de toutes sortes de minéraux, permettant le drainage naturel des eaux de pluie.

 

Particulièrement bien adapté au climat de la région lémanique, le Chasselas est le cépage de prédilection de l’appellation Saint-Saphorin. Certains vignerons tentés par la création de vins nouveaux ont essayé des cépages moins ordinaires, comme la Mondeuse savoyarde, pour les rouges, ou le Viognier, le Chardonnay, le Sauvignon en blancs.  Mais le Chasselas est indétrônable, il reste le préféré des viticulteurs de par sa charpente, son corsé et son fruité. Les vins rouges sont en cépage Pinot Noir, de leur côté, associés parfois à du Gamay, agréablement léger.

Riches et puissants, bien que fins et subtils, ils développent de délicats arômes fruités et se dégustent à l'apéritif, avec un poisson du lac ou en accompagnement de fromages.  

Aucun produit ne correspond à la sélection